Pour les passionnés des véhicules à la fois robustes et écologiques, la perspective d’un Toyota Hilux électrique pourrait représenter un tournant majeur. Cependant, il semble que l’attente devra être prolongée, car, malgré l’intérêt croissant pour les véhicules électriques, Toyota ne prévoit pas de lancer une version électrique de son célèbre Hilux en Europe dans un avenir proche.

Cette nouvelle peut décevoir de nombreux adeptes de la marque, qui avaient peut-être espéré voir Toyota élargir son offre de modèles électriques avec ce pick-up prisé. En effet, l’industrie automobile européenne voit de plus en plus de marques développer des alternatives électriques pour leurs gammes existantes, en réponse à une demande de plus en plus sensible aux enjeux environnementaux.

Néanmoins, il convient de suivre les annonces officielles de Toyota pour toute mise à jour future concernant leurs plans d’électrification, particulièrement en ce qui concerne leurs modèles les plus iconiques comme le Hilux.

Développement et tests asiatiques avant le déploiement européen

découvrez les détails concernant l'absence de plan pour l'introduction en europe d'un toyota hilux électrique à ce stade.

La version électrique du Toyota Hilux, très attendue, poursuit son développement, mais elle ne devrait pas arriver sur le marché européen de sitôt. Initié en 2022, le projet d’une version totalement électrique de ce pick-up emblématique a été dévoilé. Toutefois, avant d’envisager un lancement en Europe, Toyota a décidé de mener des essais approfondis en Asie. En particulier, la Thaïlande, un marché clé pour le Hilux, servira de terrain d’essai pour cette nouvelle version innovante. La ville de Pattaya accueillera ainsi une douzaine de Hilux électriques qui seront utilisés comme transport public, permettant ainsi d’évaluer leur performance dans des conditions réelles d’utilisation.

Le contexte compétitif asiatique

La décision de Toyota d’opter pour des essais en Asie survient dans un contexte où la concurrence commence également à s’intensifier. Des annonces récentes par d’autres fabricants automobiles, comme Isuzu avec son pick-up D-Max électrique prévu aussi pour 2025, illustrent cette nouvelle dynamique du marché. Ces développements soulignent l’importance pour Toyota de perfectionner son modèle avant de l’introduire sur des marchés plus exigeants en termes de politiques environnementales et d’attentes des consommateurs, comme l’Europe.

Quelle stratégie pour l’Europe ?

Si le Toyota Hilux électrique a été ardemment discuté par les fans et les spécialistes européens, Toyota reste prudent en termes de calendrier de lancement sur ce continent. En Europe, où le marché des pickups est dominé en bonne part par Toyota, la firme japonaise explore plusieurs options de motorisation pour son Hilux, incluant les versions électriques, hybrides, et même à hydrogène. Ce spectre large de technologies montre que si l’électrification est en route, les alternatives telles que l’hybride et l’hydrogène sont également envisagées pour diversifier les offres et s’adapter aux différents marchés tout en respectant les directives environnementales locales.

En conclusion, bien que l’introduction du Hilux électrique en Europe soit hautement anticipée, Toyota mesure ses pas, choisissant de perfectionner son offre sur d’autres marchés avant de prévoir un déploiement occidental. Les aficionados de ce véhicule devront donc faire preuve de patience avant de pouvoir conduire sa version écologique sur les routes européennes.

A découvrir

surveillance de stationnement