Découvrez l’Audi Q7 et son emblématique moteur V12 Diesel, un véritable titan de puissance alliant performance hors-norme et sophistication technique. Un voyage dans le temps qui révèle pourquoi ce modèle reste une légende dans l’univers des SUV de luxe. Plongez dans l’histoire et les caractéristiques de ce mastodonte motorisé pour comprendre son impact sur l’industrie automobile et son héritage durable.

Un Titan Dans L’Univers Des SUV

Les échos de l’ère où les moteurs V12 régnaient sous les capots de voitures grand public semblent lointains, et encore plus rares sont ces configurations sous les capots des SUV familiaux. Cependant, il fut un temps où Audi, devançant même Ferrari et son récent modèle Purosangue, avait osé équipé son Q7 d’un impressionnant V12 Diesel. Cela se passait au début des années 2000, une période où Audi avait choisi de parier gros sur le diesel, en particulier pour conquérir le marché américain.

Un Pari audacieux sur le Diesel

Dans sa quête pour s’implanter aux États-Unis, Audi n’a pas simplement proposé un modèle ordinaire, mais a jeté son dévolu dans la compétition brutale des 24 Heures du Mans avec un prototype diésel, la R10 TDI, qui triompha en 2006. Ce véhicule, marquant par ses performances, était propulsé par le même type de moteur que celui conçu pour le Q7. La fin de cette ère fut cependant marquée par le scandale du Dieselgate qui a éclipsé la période florissante du diesel.

Un Mastodonte sur la Route

Lors de son lancement, le Q7 V12 TDI n’était pas qu’un SUV ordinaire. Avec un moteur bi-turbo de 6.0 litres produit en série, il était à l’époque le moteur diesel le plus puissant sur le marché. Développant 500 chevaux et offrant un couple de 1.000 Nm, ses performances étaient vertigineuses pour un véhicule de son gabarit : le 0 à 100 km/h était abattu en seulement 5,5 secondes, et il ne s’arrêtait pas avant d’atteindre les 250 km/h.

Économie Contre Puissance

Malgré sa puissance écrasante, le Audi Q7 V12 TDI affichait une consommation relativement modérée de 11 L/100 km, un exploit pour un véhicule équipé de douze cylindres. Néanmoins, le prix d’achat inicial avoisinait les 140,000 euros, un montant qui serait aujourd’hui considérablement plus élevé en raison des normes environnementales actuelles. Si l’on considère ses émissions de près de 300 grammes de CO2 par kilomètre, le coût du maintien d’un tel véhicule devient encore plus notable.

Un Choix pour les Passionnés

Malgré le déclin de la popularité des moteurs diesel et les défis économiques, le Q7 V12 reste un choix prisé parmi les passionnés d’automobile qui valorisent la performance et l’unicité. Trouvable sur le marché de l’occasion, ce modèle se vend entre 25,000 et 45,000 euros selon le kilométrage et l’état du véhicule, offrant toujours une allure robuste et luxueuse.

A découvrir

découvrez la toute dernière volvo diesel fraîchement sortie de l'usine, avec son design innovant et ses performances exceptionnelles.