Elle fleurit depuis quelques années dans les salons auto ainsi que les ouvrages spécialisés, et les constructeurs se pressent maintenant pour présenter en avant-première leurs modèles : il s’agit de la fameuse voiture électrique. Mais que se cache-t-il derrière ce véhicule au fort pouvoir d’attraction ?

Nous avons décrypté pour vous tous ces petits détails et points forts (ou faibles) de ce modèle d’anticipation, qui semble avoir l’avenir devant lui…

Les avantages de la voiture électrique


L’avantage principal de ce modèle, avancé unanimement par les acteurs du domaine automobile, s’avère sans doute son aspect écologique, car cette solution alternative de transport est actuellement la moins polluante.

En effet, son moteur électrique n’émet que très peu de matières nocives pour l’homme ainsi que l’environnement (et aucun dégagement de gaz), tout en n’utilisant ni liquide de refroidissement ni huile de vidange pour parfaitement fonctionner… ce qui allège de manière significative son entretien régulier.

Par ailleurs, sa conduite fluide (à vitesse unique progressive) s’adapte particulièrement bien aux conditions urbaines (puisque sa consommation énergétique est nulle dans les embouteillages), d’autant qu’elle réduit quasiment à néant la pollution sonore !

Des inconvénients à la mesure de ses atouts


Ce tableau idyllique semble néanmoins s’assombrir avec la présence de ce que nous estimons être des défauts. Tout d’abord sa faible autonomie (n’étant pas des moindres inconvénients), qui ne permet pour l’instant pas d’effectuer des trajets de plusieurs centaines de kilomètres.

Par ailleurs, outre son coût plus élevé à l’achat, la durée de vie très limitée de son onéreuse batterie et accumulateur fait vite exploser son prix global !

Enfin, l’électricité (dont les bornes de recharge sont actuellement très localisées) s’avère une source écologique à la condition d’avoir été fournie par une centrale hydraulique, éolienne ou solaire. Or, ces sources restent mineures pour l’instant.

A découvrir