Contrôle technique : un bon plan pour faire baisser la facture

Publiée le : 21 mars 2017 Par
Contrôle technique : un bon plan pour faire baisser la facture

Il est obligatoire pour tous les véhicules dès leur 4ème anniversaire, il se renouvelle tous les deux ans et il faut bien le dire, il est un peu le cauchemar de votre budget voiture… c’est le contrôle technique.
Si depuis sa mise en place en 1992, il a largement contribué à une meilleure sécurité sur les routes, son coût – entre 49 et 250 euros suivant le modèle de voiture – auquel peuvent venir s’ajouter des réparations n’en fait pour autant pas le meilleur ami des propriétaires de véhicules.

Un concept simple pour réduire drastiquement les coûts

Chaque jour nous transmettons des données sur nos habitudes de consommation qui sont ensuite retraitées et utilisées pour nous renvoyer de nouvelles offres commerciales. Et si échanger soi-même ses données permettait de réduire voir de rendre gratuit le contrôle technique d’une voiture ?
Un concept simple qui repose sur la création d’un compte client et un questionnaire sur son véhicule et ses habitudes de consommation.
Pour chaque question complétée, des points gagnés et transformés en euros pour faire baisser la facture : chacun décide des données qu’il accepte de communiquer et donc du montant de sa réduction de 10 à 100%.

Un concept disponible partout en France

Lancé dans le département du Nord, le concept a rapidement conquis tous les départements et aujourd’hui que vous ayez besoin de réaliser un contrôle technique sur Nantes, Marseille, Toulouse ou Saint Quentin, il vous suffit de créer votre compte pour accéder à tous les centres agréés – 181 centres à date – partenaires du site.

Un seul engagement à respecter

Sur place lors du rendez-vous, rien à payer : la facture sera éditée par le site en fonction de votre questionnaire après envoi du procès-verbal.
En échange de la réduction obtenue, un seul engagement : faire réaliser les éventuelles réparations exigées en cas de contre-visite dans le réseau des centres agréés partenaires.
A ce sujet il est important de rappeler que le propriétaire du véhicule dispose d’un délai de deux mois pour faire effectuer les réparations et se présenter à la contre-visite sauf à devoir repayer la visite initiale de contrôle technique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *