Découvrez Carlsson, l’audacieux préparateur allemand qui repousse les limites du tuning de luxe en transformant les modèles emblématiques de Mercedes et de Citroën. Cet article plongera au cœur de ces modifications spectaculaires, explorant comment Carlsson réussit à allier performance accrue et esthétique raffinée, tout en respectant l’essence même des légendaires voitures européennes. Que vous soyez un passionné de design automobile ou un adepte de performances optimisées, vous serez fasciné par les créations uniques de Carlsson.

Carlsson : le préparateur automobile qui a osé s’attaquer à Mercedes et Citroën

découvrez carlsson, le célèbre préparateur automobile qui a osé défier mercedes et citroën avec ses transformations audacieuses et innovantes.

Dans l’univers du tuning haut de gamme, Carlsson s’est établi comme un acteur incontournable, particulièrement connu pour sa collaboration poussée avec Mercedes. Cependant, ce spécialiste allemand de la personnalisation s’est également aventuré dans une entreprise audacieuse en revisitant une marque française bien connue : Citroën.

Des fondations robustes avec Mercedes

Carlsson, depuis ses débuts, a été synonyme de raffinement et de performance dans le monde de Mercedes. En apportant des améliorations substantielles tant au niveau esthétique que mécanique, Carlsson a réussi à se forger une réputation de transformer les véhicules de série en machines exclusives et puissantes. Leurs créations se distinguent par des modifications soignées des moteurs, des suspensions améliorées et des kits de carrosserie qui transforment visuellement les voitures en œuvres d’art mobiles.

Une rencontre inattendue avec Citroën

Le tournant surprenant dans la trajectoire de Carlsson est survenu avec leur collaboration avec Citroën, débutant avec la C5. Historiquement plus sobre et moins prisée par les amateurs de tuning, la Citroën C5 a bénéficié d’une transformation notable grâce à l’intervention de Carlsson. Au salon de Francfort en 2001, le public a pu découvrir un prototype basé sur la C5 Break qui marquait le début de cette collaboration étonnante.

En 2003, cette audace se matérialisait sous la forme d’une série spéciale. Carlsson n’avait pas seulement retouché l’esthétique du break classique de Citroën mais avait également boosté ses performances. Le moteur V6 3.0 avait été réajusté pour offrir une puissance accrue, allant de 210 à 235 chevaux, bien que cela fût couplé à une transmission automatique à quatre rapports qui limitait quelque peu l’expérience de conduite dynamique.

Un succès discutable

Malgré les améliorations notables, la version Carlsson de la C5 ne bouleversa pas le marché comme les adaptations précédentes réalisées sur les modèles Mercedes. Le kit carrosserie, les jantes spécifiques et les ajustements de suspension conféraient certes un air plus sportif à la C5, mais le cœur de la transformation, le moteur, n’offrait pas le bond performant que certains auraient escompté.

La collaboration a poursuivi avec une tentative sur la deuxième génération de la C5 en 2011, axée majoritairement sur des améliorations esthétiques. Malheureusement, l’absence de modifications mécaniques substantielles a laissé les amateurs d’automobile quelque peu sur leur faim.

En fin de compte, Carlsson a continué à exceller avec Mercedes, mais son escapade avec Citroën reste un chapitre intéressant qui montre la volonté du préparateur de sortir de sa zone de confort et de tester de nouveaux terrains, même si le succès retentissant n’était pas au rendez-vous.

Epilogue

La fermeture de Carlsson en 2023 marque la fin d’une ère pour le préparateur qui avait osé diversifier ses collaborations au-delà de sa confortable niche avec Mercedes. Cette aventure avec Citroën, bien que moins couronnée de succès, demeure une preuve de l’ambition et de l’innovation constantes de Carlsson dans le domaine du tuning automobile.

A découvrir