Mini innove ! Mini comble les attentes des clients urbains toujours pressés. Il n’est pas toujours facile ni rapide de circuler en ville ni de se garer.

La réponse de Mini : Le CitySurfer. Ce n’est pas un joujou, c’est un vrai moyen de transport de haut de gamme à l’image de la marque. Très sophistiquée, cette trottinette de compet’ est équipée de phares et de grandes roues aux pneus larges. Elle est alimentée par une batterie Lithium-ion logée dans un compartiment étanche sur la roue arrière et rechargeable sur une prise domestique ou via un branchement 12 volts.

MINI-Citysurfer-Concept-3Le CitySurfer fait penser à un mini scooter sans selle! Il s’inscrit dans la stratégie du groupe BMW-Mini d’investir dans des véhicules électriques. Il ne s’agit que d’un concept présenté au Salon de l’Automobile de Los Angeles, le prix et la date de commercialisation n’ont pas encore été dévoilés.

Comme avec toutes les trottinettes électriques lorsque la batterie est déchargée le moteur débrayé permet la glisse au moyen de quelques pas de patinage du conducteur. Grâce à son système de récupération d’énergie, la trottinette se recharge à la décélération. La batterie rechargée à fond permet une autonomie de 20 kilomètres, amplement suffisante pour des déplacements citadins. Son accélérateur se manipule au pouce.

Avec une vitesse de pointe de 25 kilomètres heures il y a de quoi faire rager les automobilistes pris dans les bouchons.

Côté pratique, on retrouve le soin du détail Mini.

Le CitySurfer est équipé d’une fixation permettant d’installer un smatphone pour bénéficier de l’application “Last Miles” de Mini Connected XL Journey Mate. Un prise USB permet de recharger son téléphone pendant les déplacements.
Entièrement démontable on peut loger facilement la trottinette, même dans le coffre d’une Mini.
Le seul bémol à noter c’est son poids, 18 kg peuvent rendre la manutention inconfortable.