Héritière directe de la Jeep Willys des héroïques GI’s débarquant en Normandie, la Jeep Wrangler poursuit sa carrière avec succès aux Etats-Unis comme en Europe.

Caractéristiques

Le spectaculaire engouement pour la Jeep Wrangler a commencé après-guerre avec la première version civile (CJ2) de la rustique Willys. Aujourd’hui la Wrangler est une voiture moderne, utilisable au quotidien, mais toujours un peu à part dans le monde des Sport Urban Véhicules (SUV). La Jeep Wrangler ne renie pas ses racines, bien au contraire, et a su rester un véritable engin de franchissement grâce à son pont avant débrayable, sa boite de transfert et même un blocage de différentiel (en option) pour le tout terrain ultime. La ligne de la voiture reste unique mais la version deux portes garde notre préférence (le modèle quatre portes est nommé « Unlimited »). Jeep France propose la Wrangler en trois niveaux de finitions (Sport/Sahara/Rubicon) et deux motorisations. Le gros V6 essence de 3,6 litres développe 284 chevaux et le 0 à 100km/h est avalé en 8’ dans un rugissement grisant ! Plus adapté à notre pays (et sa législation encourageant le diesel…) Jeep propose toujours le quatre cylindres CRD de l’italien VM développant désormais 200 CV. Si la version essence est livrée d’office avec la boîte automatique séquentielle à cinq rapports, la Jeep Wrangler diesel est équipée d’une boite mécanique 6 rapports ou de la boîte auto. en option.

Essai

Ceux qui ont eu la chance de conduire la Willys constateront l’immensité qui sépare l’aïeule militaire de la Wrangler 2013. Emmener la Willys à 95 km/h à fond de troisième nécessitait une forte concentration du conducteur, voire de la témérité (les freins à tambour sans assistance méritaient plutôt l’appellation de « ralentisseurs »). Par contre, en tout terrain la Willys démontrait un potentiel exceptionnel et franchissait les obstacles comme un chamois. La Wrangler répond aux canons du SUV moderne. Utilisable en ville comme sur autoroute, elle possède la panoplie complète des équipements high-tech et sécuritaires. D’après les essayeurs professionnels, le comportement dynamique de la voiture ne souffre aucune critique. D’aucuns regretteront cependant la boite de vitesse mécanique mal étagée. L’essai en tout-terrain mettra tous les essayeurs d’accord. En mode 4×4, la voiture prouve le talent du constructeur de Detroit. Finalement le seul défaut de la Jeep Wrangler reste son prix assez élitiste ; comptez 34 400 € pour la version 2,8 CRD Sahara.

A découvrir