C’est LA série de la fin d’année qui était particulièrement attendue sur M6. Portée par le britannique Chris Vance, qui reprend le rôle phare du charismatique Jason Statham, la série en douze épisodes est une production croisée entre plusieurs pays. On aime !

Transporteur-cinéma versus Transporteur-série

Adaptée de la trilogie “Le transporteur” de Luc Besson, la version série télé surfe sur la vague du succès de sa grande soeur du box-office. Nous nous souvenons tous des règles auxquelles se soumet Franck Martin, le transporteur, dans le cadre de ses missions (“Ne jamais changer le contrat“, “Ne pas donner de nom“, “Ne jamais ouvrir le colis“). Dans la version télévisuelle, les règles sont les mêmes. Et comme au cinéma, transporter le colis d’un point A à un point B ne se fera jamais sans heurt.

Les clefs du succès

Difficile de réussir à captiver de la même façon qu’au cinéma sur un format de 52 minutes. Pourtant, “Le Transporteur, la série” le fait parfaitement ! De l’action et des scènes très rythmées, de la séduction et des jolies filles vites charmées, de l’humour… Tous les éléments sont là pour captiver le spectateur !

Pour un novice n’ayant jamais vu les films de Besson, il est aisé de se plonger rapidement dans l’univers de ce film d’action. Pour les fans, l’adaptation est immédiate, si ce n’est la difficulté pour certains de voir Chris Vance en lieu et place de Jason Statham !

De l’énergie à la française

La série a été tournée en partie en France, notamment à Nice. Regarder à la TV des scènes d’action qui se déroulent dans des lieux familiers, c’est plutôt impressionnant ! Nous avons particulièrement noté la course poursuite en voiture sur la Promenade des Anglais, ou le saut du bolide du héros, propulsé par des planches en bois, au dessus de 2 trams en circulation sur la Place Massena à Nice !

Bref, une belle réussite pour cette adaptation télévisuelle du film. Et nous aussi, nous voulons notre “Dieter Hausmann” (meilleur ami de Franck Martin) pour adapter de super gadgets sur nos magnifiques bolides à quatre roues !