Depuis aujourd’hui, le jeudi 7 octobre 2013, les frontières ne protégeront plus les automobilistes qui enfreignent les règles des codes de la route nationaux ! Les conducteurs imprudents seront désormais punis jusque dans leur pays d’origine !

Point sur cette directive européenne

Saviez vous que 25% des infractions routières en France sont commises par des voitures étrangères ? La plupart des conducteurs n’étant pas poursuivis dans leur pays, les autoroutes ressemblaient de plus en plus à des lieux de non droits où tout était permis si l’on n’était pas résident du pays. Cette tendance est désormais terminée avec l’application de la directive européenne émise en 2011.

Les 25 états qui ont signé échangeront donc leurs fichiers d’immatriculation pour assurer la traçabilité des véhicules, seul l’Irlande, le Royaume Uni et le Danemark n’ont pas souhaité s’associer à cette initiative.

Quelles sont les infractions concernées par cette directives européennes ?

L’application de cette directive concerne donc majoritairement les contrôles automatiques tels radars ou systèmes de vidéo surveillance, mais d’autres infractions ont été intégré à cette initiative. Voici la liste des 8 situations dans lesquelles vous devrez payer votre PV quelque soit le pays où les infractions ont été commises :

  • Les excès de vitesse
  • Le non port de la ceinture
  • Le non respect des feux rouges
  • La conduite sous alcool ou stupéfiant
  • La circulation sur une voie interdite
  • L’utilisation du téléphone portable
  • Le non port du casque pour les motards