Avis à tous les automobilistes, faîtes désormais attention à votre vitesse en toutes situations, prenez garde à votre compteur si vous croisez une Peugeot 208 ou une Renault Mégane ! C’est deux modèles de voitures sont ceux utilisés pour tester la nouvelle fonctionnalité des radars mobiles : le contrôle en approche.

Les radars “nouvelle génération” : trois nouveaux types de contrôle

Depuis le 4 mars 2013, les radars mobiles installés sur des voitures banalisées peuvent contrôler sans émettre de flash les autres véhicules lorsqu’elles sont dépassées mais également lorsqu’elles sont stationnées. La nouvelle fonctionnalité mise en place en le 21 octobre permet désormais à ces radars embarqués de contrôler la vitesse des véhicules qu’ils croisent, c’est le principe du « contrôle en approche ». Cette nouvelle capacité sera mise en place sur 20 véhicules au départ (13 Renault Mégane et 7 Peugeot 208) répartis sur 19 départements et sillonnant majoritairement les routes nationales.

Point sur le système de contrôle de la vitesse des automobiles en France

La France est un des pays les plus avancés en matière de contrôle de la vitesse pour prévenir et éviter les accidents liés à ce type d’excès. Pour Chantal Perrichon qui est la présidente de la Ligue contre la violence routière, ces radars intelligents sont la solution pour des routes plus sécurisées :

Si les comportements des Français ont changé, c’est parce que la probabilité d’être contrôlé est plus grande

Le système de contrôle français se compose donc de :

  • 2200 radars fixes
  • 890 radars mobiles
  • 66 radars mobiles nouvelle génération dont 20 équipés du nouveau « contrôle en approche »

D’ici 2015, ces radars aux trois possibilités de contrôles seront renforcés et atteindront le nombre de 300 véhicules parcourant les routes françaises pour assurer le respect des limitations de vitesse.

des-radars-banalises-nouvelle-generation