Aujourd’hui, il est difficile d’entendre les voitures électriques, car, contrairement à un moteur à essence, elles ne font aucun bruit. Cela représente un danger non négligeable notamment pour les piétons ou les cyclistes. Certains pays se sont déjà penchés sur ce problème de sonorité et les constructeurs automobiles n’auront pas vraiment le choix.

Ces derniers sont invités à trouver une solution pour rendre les voitures électriques un peu plus bruyantes.

Le bruit des voitures électriques

Le sujet a donc entraîné un véritable débat puisque les constructeurs ont des difficultés à trouver un bruit. En effet, les piétons et les cyclistes sont habitués à entendre le bourdonnement des moteurs à essence ou à diesel. Ce bruit est donc familial et les constructeurs pourraient s’en inspirer pour les modèles électriques.

Mercedes a déjà réfléchi et il proposera sur la Smart ED et la Classe B électrique une mélodie. Toutefois, tous les constructeurs n’ont pas opté pour la même idée.

La sonorité pour identifier une gamme

Certaines sociétés comme Renault estiment que la mise en place d’un bruit pour les voitures électriques peut être un atout. En effet, une mélodie ou une sonorité spécifique pourrait faire partie de l’identité du véhicule. C’est en partant de cette idée que Renault propose sur le modèle Zoé trois sonorités qui se rapprochent d’un vaisseau spatial.

Le conducteur est donc invité à choisir celle qui lui correspond. Toutefois, les automobilistes qui plébiscitent les voitures électriques apprécient le silence, ils ne veulent donc pas que le bruit soit semblable à celui d’un véhicule à essence.