Vous connaissez très vraisemblablement le constructeur automobile Nippon Lexus, mais savez-vous qu’il s’agit en fait de la branche haut-de-gamme de Toyota, créée à la fin des années 80 ? Le premier constructeur à avoir intégré des véhicules hybrides sur ses modèles “de luxe” sort très bientôt son nouveau bijou : la Lexus LS 2013.

La Lexus LS première du nom a vu le jour en 1989, et se voyait dotée d’un moteur V8 4 litres. Des descendants à cette première voiture Lexus sont nés depuis, notamment les LS 400, LS 430, ou encore LS 600H (hybride).

Cette nouvelle Lexus (la 460) a subit selon son constructeur plus de 3 000 modifications. On remarquera tout d’abord un gros travail sur l’esthétique extérieure, notamment concernant les phares et la calandre. Il est vrai qu’on croirait voir partir la Japonaise pour la guerre : une calandre totalement retravaillée (taillée en sablier), très agressive, une double sortie d’échappement, des jantes alu qui n’ont rien à envier à la concurrence, ou encore des phares LED encore plus imposants.
En entrant dans l’habitacle, on se sent encore mieux que chez soi. Rien qu’en parlant des deux sièges avant, on a de la place pour 3 ; tous les sièges sont climatisés, le volant est chauffant. Côté sono, presque 20 enceintes sont réparties dans tout l’habitacle. Rien qu’à le voir, l’intérieur nous fait tous rêver.

Sous le capot très réussi de la berline, on découvre un moteur V8 de 380 chevaux.
On notera un étonnant modèle sport chez le constructeur, la LS 460 F Sport : 8 rapports, palettes au volant, design encore plus belliqueux… Pour les différents modèles, la liste des options de base est plus qu’impressionnante et trop longue pour être citée ici. Pour avoir une idée du prix de ce modèle très réussi, il faudra encore attendre jusqu’à septembre, et le Mondial de l’Automobile.