Alors que le marché des véhicules électriques est en pleine expansion en France et dans le monde, le géant allemand Volkswagen vient de rejeter l’idée de commercialiser une voiture électrique abordable pour le grand public. Cet article reviendra sur les raisons de cette décision, les réactions des consommateurs et les perspectives possibles pour l’avenir du marché automobile électrique.

La stratégie de Volkswagen face au marché des voitures électriques

Le constructeur automobile Volkswagen a toujours été un acteur majeur du marché des voitures électriques. Avec des modèles comme la Golf électrique et plus récemment l’ID.3 et l’ID.4, la marque allemande a su s’imposer comme l’un des leaders du segment des véhicules électriques.

Le choix de la qualité plutôt que de l’accessibilité

Malgré cette position dominante, le constructeur automobile a récemment fait part de son refus de commercialiser une voiture électrique abordable. Selon Oliver Blume, président du directoire de la marque, cette décision est motivée par la volonté de Volkswagen de privilégier la qualité et la performance de ses véhicules électriques, plutôt que de se lancer dans une course au prix le plus bas. 

Dans une interview accordée au magazine Auto Moto, il explique ainsi que “notre priorité est de proposer des voitures électriques de qualité, avec une autonomie et des performances élevées, plutôt que de nous aligner sur les prix les plus bas du marché”.

Un marché français en plein essor

En France, le marché des voitures électriques est en pleine croissance. Selon les données du Comité des Constructeurs Français d’Automobiles (CCFA), les ventes de véhicules électriques ont bondi de 159% en 2020, pour atteindre près de 110 000 unités. 

Les modèles les plus populaires sont la Renault Zoe, la Tesla Model 3 et la Peugeot e-208. Les raisons de cette croissance sont multiples :

  • L’augmentation des bornes de recharge sur l’ensemble du territoire français
  • Les aides gouvernementales pour favoriser l’achat de véhicules électriques
  • Le renforcement des normes environnementales qui pénalisent les véhicules thermiques (diesel et essence)
  • La baisse des prix des batteries et des composants électriques, qui rend les voitures électriques plus accessibles

 

Les réactions des consommateurs face à la décision de Volkswagen

La décision de Volkswagen de ne pas commercialiser de voiture électrique abordable a suscité de nombreuses réactions de la part des consommateurs français. Certains y voient une stratégie cohérente de la part du constructeur, qui préfère se concentrer sur des modèles haut de gamme, à l’image de Tesla et de sa Model S.

D’autres estiment au contraire que la marque manque une opportunité de séduire une clientèle plus large, notamment les jeunes et les ménages à revenus modestes qui souhaitent passer à la voiture électrique.

Des alternatives pour les budgets serrés

Pour ceux qui souhaitent acquérir une voiture électrique à un prix abordable, il existe néanmoins des alternatives. Parmi les modèles les moins chers du marché, on peut citer la Renault Zoe, proposée à partir de 32 000 euros, ou encore la Dacia Spring, disponible dès 16 990 euros (bonus écologique déduit). 

Certes, ces véhicules présentent une autonomie et des performances inférieures à celles des modèles haut de gamme, mais ils permettent de répondre aux besoins quotidiens de nombreux utilisateurs.

Les perspectives pour l’avenir du marché automobile électrique

La décision de Volkswagen de ne pas commercialiser de voiture électrique abordable soulève plusieurs questions sur l’avenir du marché automobile électrique en France et dans le monde. Voici quelques perspectives possibles :

  • Le développement de véhicules hybrides rechargeables, qui associent un moteur électrique et un moteur thermique pour offrir une autonomie et des performances supérieures à celles des voitures 100% électriques
  • La multiplication des constructeurs automobiles spécialisés dans les véhicules électriques abordables, à l’image de Dacia et de sa Spring
  • La démocratisation des voitures électriques d’occasion, qui permettent d’accéder à un véhicule électrique à un prix inférieur à celui d’un modèle neuf
  • L’émergence de nouveaux acteurs sur le marché des bornes de recharge, pour accompagner la croissance du parc automobile électrique et faciliter la recharge des véhicules

 

En conclusion, si la décision de Volkswagen de ne pas commercialiser de voiture électrique abordable peut sembler surprenante, elle reflète néanmoins la stratégie du constructeur allemand de se concentrer sur des modèles haut de gamme. Reste à savoir si cette orientation sera payante à long terme, face à une concurrence de plus en plus diversifiée et à un marché des voitures électriques en pleine évolution.

A découvrir

découvrez les caractéristiques et performances de la volkswagen golf gti clubsport à 53 210 euros, le modèle emblématique de la marque allemande.