L’examen du Code de la route, également connu sous le nom d’Examen Théorique Général (ETG), constitue la première étape essentielle pour obtenir votre permis de conduire. Pour réussir cet examen, vous devrez répondre à 40 questions, mais faites attention, car seulement 5 réponses incorrectes entraîneront votre élimination. Afin de vous aider à réussir brillamment votre examen du Code de la route, voici quelques erreurs courantes à éviter. Suivez ces conseils avisés pour vous guider vers la réussite !

Sous-estimer l’importance de l’apprentissage théorique

Pour réussir l’examen du Code de la route, il est crucial de comprendre que la théorie est tout aussi importante que la pratique. Raison pour laquelle la formation complète auprès d’une auto-école agréée reste de mise. Cliquez ici pour trouver une auto-école qui met à votre disposition des outils numériques pour apprendre et réviser le Code de la route. Retenez effectivement que dans le cadre de l’obtention de votre permis de conduire, vous avez aujourd’hui la possibilité de suivre vos cours de Code de la route en ligne. Des manuels et des vidéos ou encore des applications mobiles ont été entièrement conçus à cet effet. Ce sont des solutions qui vous permettent d’assimiler plus facilement l’apprentissage des règles de circulation ou encore des panneaux de signalisation.

Ignorer les nouvelles règles routières

Suivre une formation auprès d’une auto-école reste un bon moyen de rester à jour sur les nouvelles pratiques du Code de la route. En effet, ce dernier est en constante évolution alors qu’ils sont nombreux à ignorer les derniers changements. Ce qui peut coûter des points lors de l’examen. Dans une auto-école, vous apprendrez toutes les théories sur les changements récents du Code de la route et éviterez les mauvaises surprises.

Sous-estimer l’importance de la préparation

De nombreux futurs conducteurs font l’erreur de négliger la préparation à l’examen en comptant uniquement sur leur maîtrise théorique. Ils se contentent par exemple de mémoriser les réponses des séries de questions. Cependant, connaître toutes les théories du Code de la route sur le bout des doigts ne suffit pas pour être sûr de réussir votre examen du premier coup. Au lieu de cela, essayez de comprendre les raisons derrière chaque réponse. Cela vous aidera à mieux retenir l’information et à appliquer les connaissances dans des situations réelles. Afin de vous mettre dans les meilleures conditions lors du jour J, consacrez du temps pour les révisions des manuels et de toutes vos ressources d’apprentissage. Pensez aussi à vous familiariser avec les différentes situations de conduite. Certains candidats à l’examen se retrouvent parfois avec une situation qu’ils n’ont jamais vue avant l’épreuve des tests et finissent par accumuler les mauvaises notes au compteur.

Négliger les tests blancs en ligne

Les tests en ligne sont des outils précieux que de beaucoup de candidats qui préparent l’examen du Code de la route placent en arrière-plan. Pourtant, ces premiers permettent d’évaluer les connaissances. En participant aux examens blancs en ligne, vous pourrez identifier les domaines dans lesquels vous avez besoin de renforcer vos connaissances et de vous concentrer davantage. De plus, les tests en ligne vous permettent de vous habituer au rythme de l’examen pratique réel, qui est chronométré.

Ignorer les marquages au sol

Lorsqu’ils apprennent les différentes signalisations routières, beaucoup d’étudiants se concentrent essentiellement sur les panneaux de signalisation. Cela va de soi, ces derniers fournissent des informations cruciales sur les règles de circulation et aident les conducteurs à prendre des décisions éclairées sur la route. En parallèle, il arrive que les mêmes étudiants ignorent les autres éléments routiers à l’instar des marquages au sol. Ce qui s’avère être une erreur considérable qui pourrait vous coûter votre permis de conduire. Au moment de répondre aux questions, si le candidat à l’examen ne considère pas les signalisations horizontales, il risque par exemple de stationner sur des zones interdites, de rouler sur la mauvaise voie, de ne pas respecter les priorités, etc. Résultat ? Il compromet sa sécurité routière et celle des autres usagers de la route.

Ignorer les panneaux temporaires

Lors de l’examen du Code de la route, négliger les panneaux de signalisation temporaires est une autre erreur fréquente. Ces types de panneaux indiquent pourtant des travaux routiers, des zones de danger ou des limitations temporaires de vitesse. En les ignorant, vous encourez le risque de donner de mauvaises réponses lors de votre examen du Code de la route.     En évitant ces erreurs, maximisez vos chances de réussir l’examen et d’obtenir votre permis de conduire. Bonne chance pour le jour J et soyez toujours attentif et respectueux sur la route !

A découvrir