Même si le nombre de vols de voiture est en légère régression depuis quelques années, ce ne sont pas moins de 300 000 véhicules qui sont subtilisés encore annuellement !

Et même si les systèmes de protection antivol se multiplient, et ralentissent ainsi la tâche des  malfaiteurs, nul n’est à l’abri de voir un jour sa voiture disparaître !

C’est pourquoi nous vous conseillons de prendre certaines précautions, destinées à limiter les risques…

Prévenir plutôt que guérir

Car-jacking, home-jacking ou vol à la portière : les voleurs ont développé des méthodes particulièrement efficaces (mais souvent violentes, et donc traumatisantes pour les victimes) afin de subtiliser les voitures, qui seront ensuite revendues sous forme de pièces détachées, ou en l’état sur un marché parallèle.

Nous ne pouvons donc que vous inciter à la vigilance, notamment en ne laissant jamais vos papiers à bord, et en fermant portières, fenêtres ainsi que coffre… aussi bien en stationnement qu’à l’arrêt dans un embouteillage.

La dissuasion

Par ailleurs, divers systèmes de protection semblent avoir fait leurs preuves, même s’ils ne font que retarder l’œuvre du voleur (qui préfère souvent passer son chemin) : l’antivol mécanique et l’anti-démarreur, mais également l’alarme électronique ou satellite, permettant de localiser le véhicule.

Cependant, même s’ils limitent les risques, ils ne les empêchent pas à 100%. Nous ne pouvons donc que vous conseiller de ne pas tenter les malfaiteurs en laissant des objets de valeur bien en vue dans l’habitacle, mais aussi en évitant de se garer dans des endroits sombres peu fréquentés…