C’est ce qui s’appelle démarré sur les chapeaux de roue.

Et si Alfa Romeo revenait à des fondamentaux de la marque en décidant de tout plaquer de sa stratégie commerciale actuelle ?

Si vous êtes un véritable passionné d’automobile, vous avez sûrement une affection particulière pour les Alfa Romeo de l’âge d’or. Une période où la marque était appréciée pour ses petites sportives et ses automobiles de prestige, en compagnie d’une gamme carrément plus raffinée que les citadines qui font quand même moins rêver malgré d’incontestables qualités.

Sans grosse innovation, les Alfistes ont sauté de joie à l’arrivée de la sportive 4C, un modèle à placer dans la catégorie des véhicules de rêve.

Et si Alfa Romeo allait nettement plus loin dans cette direction ?

Si ce que les journalistes anglais de Car Magazine disent vrai, les passionnés de la marque risque d’admirer la suite du programme. Selon eux, les dirigeants du groupe Fiat penseraient à repositionner la marque.
En remplaçant les citadines et autres compactes à traction dans le catalogue, par de nouvelles berlines type propulsion (ou quatre roues motrices) et de crossovers.

Alfa Romeo envisagerait spécialement de s’attaquer frontalement aux BMW Serie 3 et autres Mercedes Classe C avec une berline aux roues arrières motrices.
Le créneau de crossovers comme le X1 et des berlines moyennes comme la Serie 5 seraient ainsi désirés, même si on se demande s’il n’y aurait pas de compétition avec Maserati et sa nouvelle Ghibli.
Les deux marques voudraient par ailleurs concevoir de nouvelles associations dans leur développement. D’ici quelques années, soyez au rendez-vous pour en savoir plus sur leur stratégie.