Elon Musk est un entrepreneur américano-canadien d’origine sud-africaine. Ce fils de mannequin et d’ingénieur électromécanique a montré très tôt son esprit d’entreprise. Sa veine entrepreneuriale l’a rapidement remporté sur son cursus universitaire en physique appliquée qu’il n’a pas mené à son terme. En plein boom internet, à l’orée du XXIème siècle, Elon Musk a fondé diverses entreprises. La plus connue d’entre elles, PayPal, a fait sa fortune lors de sa revente à Ebay. Elon Musk se décrit comme un humaniste dont l’ambition vise, à travers ses entreprises, à lutter contre le réchauffement climatique et à préserver l’espèce humaine de l’extinction. Ses entreprises sont donc actives dans le domaine des énergies renouvelables et des transports économes en énergie. Il espère aussi établir une colonie humaine permanente sur Mars.

Tesla, l’innovation automobile

Elon Musk est surtout connu pour être depuis 2004 le patron de Tesla, un constructeur de véhicules électriques. Tesla fabrique ses propres modèles, mais fournit également des systèmes de propulsion électrique à d’autres marques qui peuvent ainsi concevoir des modèles électriques sans en maîtriser les technologies. Tesla, c’est aussi une innovation commerciale puisque l’entreprise vend ses véhicules principalement sur internet. Alors que les postes de coûts pour l’utilisateur de l’automobile reposent traditionnellement sur l’entretien et le carburant, les voitures Tesla coûtent avant tout à l’achat. Les frais d’entretien sont très réduits par rapport à un véhicule thermique et l’entreprise a commencé l’installation en Europe et aux Etats-Unis des stations de recharge solaires. Les utilisateurs de Tesla peuvent y remplir gratuitement leurs batteries pour quelques centaines de kilomètres grâce aux panneaux solaires fabriqués par SolarCity, une autre des entreprises de Musk. Si Tesla a visé jusqu’à présent le segment haut de gamme du marché de l’automobile, son prochain modèle étendra l’offre Tesla au milieu de gamme. Le Model 3 devrait commencer à sortir d’usine fin 2017. En attendant, la société sera toujours tirée par son Model S, qui constitue son plus gros succès commercial jusqu’à présent. Ainsi, en 2016, Tesla Motors devrait réaliser son premier exercice positif après 13 ans d’existence et la commercialisation de quatre modèles d’automobiles. L’entreprise compte avant tout sur son modèle phare, dont elle prévoit des ventes à hauteur de 90.000 unités, à comparer aux 50.500 véhicules vendus par le constructeur en 2015 tous modèles confondus. En 2015, Tesla s’est hissée à la troisième place des entreprises les plus innovantes au monde dans le classement établi par le Boston Consulting Group, derrière Apple et Google, mais devant Microsoft et Samsung. Musk se verse un salaire annuel d’1$ et se rémunère uniquement sous forme de stock-options. Malgré ses côtés visionnaire et aventurier, un scandale a quelque peu entaché la réputation de Musk en mai 2016. Un salarié slovène d’un sous-traitant de Tesla, travaillant dans des conditions et pour un salaire déplorables, s’est brisé les deux jambes lors d’une chute dans l’usine californienne de Tesla. L’entreprise se voit traînée en justice pour non-respect du code du travail et des salaires en vigueur en Californie.

Les projets futuristes

La grande ambition d’Elon Musk est cependant l’installation de colonies humaines permanentes sur Mars. L’homme d’affaires affirme vouloir par ce moyen préserver l’existence de notre espèce au cas où notre écosystème serait irrémédiablement bouleversé. A ce titre, il a déjà fondé une société, SpaceX, qui tente de mettre au point un lanceur réutilisable. En parallèle il lance d’autres projets en matière d’intelligence artificielle et de moyens de transport futuriste comme le projet Hyperloop. Ce tube sous basse pression permettrait de propulser, à l’aide d’un champ magnétique, des capsules à des vitesses pouvant atteindre plus de 1000 km/h. Elon Musk le décrit comme un croisement entre « le Concorde, un canon électromagnétique et une table de hockey pneumatique ». Elon Musk a été qualifié par le journal « Les Echos » en 2015 d’ « homme le plus audacieux du monde ». De même, en 2016, le magazine « The Drive » cite Elon Musk comme « l’homme le plus influent dans le secteur automobile » et comme « la deuxième personne la plus influente dans le secteur des technologies automobiles » juste derrière John Krafcik, le patron de Google self-driving cars. Elon Musk, que certains qualifient d’ « allumé », n’a pas fini de nous surprendre !

A découvrir

profitez d'une réduction de 50% sur le compresseur digital michelin pour maintenir la pression de vos pneus en toute simplicité. offre limitée, commandez maintenant!
assistez à un affrontement épique entre la tesla model x plaid et la nissan gt-r nismo de 800 ch, une confrontation de monstres de puissance et de performance.
tesla model 3
découvrez la tuthill porsche 911 carrera rsk, un hommage contemporain à l'héritage prestigieux de la porsche 911 (993).