À une époque où tous les tableaux de bord installent des écrans digitaux toujours plus performants et design dans leurs habitacles, Bugatti fait le choix de ne pas intégrer cet accessoire. Quelles sont ses motivations et un amateur de Bugatti est-il en capacité de le comprendre ?

C’est une évidence, la technologie est au premier rang dans la conception et la fabrication de nos véhicules ! L’écran digital prend une place légitime dans les voitures modernes. Il permet, par une simple pression tactile, de connaître votre vitesse, de calculer votre itinéraire et dispose de nombreuses applications. Comme tous les outils informatiques, les écrans digitaux deviennent rapidement obsolètes. C’est cette course à la technologie immodérée et une quête de permanence qui ont conduit Bugatti à privilégier le classicisme pour son tableau de bord. 

Car chez Bugatti, on se plaît à déclarer que les modèles créés sont intemporels. En dehors des diktats de la technologie ou de la mode, les Bugatti traversent les époques sans se démoder. Que dire d’un modèle de Bugatti qu’un écran tactile désuet viendrait enlaidir. Pour des voitures qui se targuent de proposer des prestations optimales pour un coût de plusieurs millions comme pour une Chiron par exemple, il est impensable d’altérer cette image. C’est ce temps long que les concepteurs de Bugatti mettent en avant pour justifier leur choix d’évincer l’écran digital. On comprend leurs raisons lorsque l’on peut goûter au plaisir de pénétrer dans un habitacle d’un de ces modèles. La perfection et l’intemporalité sont au rendez-vous !