Les voitures anciennes reviennent au goût du jour

Publiée le : 15 mars 2017 Par
Les voitures anciennes reviennent au goût du jour

Alors que la course aux chevaux continue incessamment chez les grandes marques allemandes, une nouvelle tendance se dessine au sein des passionnés d’automobile. Avec des restrictions toujours plus dures, notamment en ce qui concerne les radars, les pilotes chevronnés n’ont plus beaucoup de solutions pour assouvir leur besoin de vitesse.

Certains ont choisi de tester leurs capacités sur circuit, mais c’est une pratique assez peu courante puisque très contraignante. La plupart se tournent donc vers les anciennes voitures ou voitures de collection. A défaut d’offrir une vitesse époustouflante, elles permettent de vivre des moments d’authenticité. Amateurs de bolides du siècle dernier, voici quelques conseils pour en profiter au maximum.

Bien définir ses besoins est essentiel

Vous avez décidé d’acheter une voiture ancienne, c’est très bien. Maintenant, il va falloir entrer dans les détails et choisir la période qui vous plaît le plus. “Ancienne” ne veut pas dire la même chose pour tout le monde. Un modèle de 1960 n’aura rien à voir avec un autre de 1980. Dans la plupart des cas, le budget s’en ressent énormément. Pour autant, quel que soit l’époque, il existe un ou plusieurs modèles accessibles.

Gardez à l’esprit que même avec le meilleur des entretiens, une voiture de collection n’est pas aussi robuste que les modèles actuels. Il va donc falloir faire des concessions.

Ne voyez pas uniquement le prix de la voiture

La plus grosse erreur que vous puissiez faire serait de ne pas prendre en compte les frais annexes. Être propriétaire d’une voiture de collection est un privilège. Et comme tout privilège, il se paye au prix fort. Alors avant de vous imaginer moteur hurlant, lunettes aviator Goggle sur le nez, prenez en considération les frais liés à l’entretien.

Garder un modèle ancien en état de fonctionnement n’est pas toujours une partie de plaisir. A moins d’avoir de sérieuses connaissances en mécanique, il faudra faire appel à des spécialistes. Et le budget peut très vite s’envoler quand les pièces ne sont plus produites depuis des années…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *