Michelin “Save & Drive” & l’appel d’urgence immédiat

Publiée le : 5 août 2017 Par
Michelin “Save & Drive” & l’appel d’urgence immédiat

Avec ce système “Save & Drive”, Michelin a anticipé l’application, pour l’année 2018, d’une initiative européenne permettant aux véhicules accidentés d’envoyer immédiatement un signal de détresse à un centre de secours. Le fabricant automobile a donc mis en service une application, disponible sur un smartphone, qui, grâce à un système sans fil, permet d’accéder à un service d’urgence.

Pour fonctionner, “Save & Drive” a en outre besoin des services d’un accéléromètre tridimensionnel qui, intégré dans un chargeur USB, se branche sur l’allume-cigare et mesure les accélérations et les chocs. Ce dispositif se déclenche donc en cas d’accident, et si les personnes présentes dans le véhicule ne réagissent pas. Il permettra, par conséquent, une intervention beaucoup plus rapide des secours, ce qui permettra de sauver des vies.

Une large gamme de services

Mais cette application peut aussi être utilisée pour guider l’automobiliste. Elle lui permet en effet d’avoir accès à un service d’aide personnalisée, qui va lui faciliter la vie. C’est ainsi qu’un conducteur menacé par la panne d’essence pourra repérer, grâce à ce système, la station service la plus proche. Il lui sera également possible de disposer d’un état détaillé du trafic routier à un moment précis.

Mais l’automobiliste pourra obtenir de ses conseillers, par chat ou téléphone, bien d’autres services: il lui sera possible, par exemple, de connaître le détail des prévisions météorologiques, de retrouver sa voiture égarée sur un immense parking ou même de réserver un restaurant.

Un dispositif accessible

En effet, le système “Save & Drive” de Michelin n’est pas réservé aux véhicules les plus récents, équipés des dernières technologies.

Pour pouvoir en profiter, il est seulement nécessaire de posséder un smartphone et de disposer d’une prise allume-cigare dans sa voiture. Le dispositif d’accéléromètre a cependant un coût.

Crédit photo : lepoint.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *