Polestar, la division sportive de Volvo, n’a pas mis longtemps à faire parler d’elle grâce à son premier modèle, le coupé hybride Polestar 1. Cette marque toute récente ne compte pas pour autant en rester là. Elle est déjà en phase de conquérir le marché de l’automobile en Chine. Elle a annoncé tout récemment le début des travaux pour la construction d’une usine dédiée spécialement à la marque sur le sol chinois. Les premiers modèles sont prévus courant 2018 et les amoureux de la marque sont déjà impatients de découvrir les bolides de chez Polestar.

La première production en Chine

Polestar a opté pour le marché chinois pour la facilité de production et de vente en Chine étant donné qu’elle est rattachée à la marque Geely, un grand nom de la marque automobile. Les travaux de construction avancent à pas de géant, car pour la Polestar, il s’agit d’un défi à relever impérativement.

Les modèles prévus courant 2018 sont des voitures de présérie, mais les tâches qui attendent Polestar ne sont pas pour autant moindres. Son planning est très serré, car pour amortir les investissements et pour séduire le public chinois, elle s’est engagée à produire 500 unités à l’année. Pour commencer, c’est la Polestar 1 qui va être produite en 500 exemplaires. Ce modèle hybride cache sous son capot un moteur hybride de 600 ch et offre une autonomie de 150km en  mode électrique.

Une technologie fiable

Cette magnifique berline arbore un look mi-classique, mi-sportif et embarque une technologie performante. Ceci n’a rien d’étonnant, car Volvo est l’un des constructeurs auto les plus fiables en matière de technologie embarquée sur une voiture. Sa division sportive a suivi son pas et propose une technologie unique et fiable.

Pour s’offrir cette merveille mécanique, il faut contracter un abonnement de 3 ans auprès de ce constructeur automobile.

Crédit photo : st.motortrend.com