C’est officiel, le moteur 2.5 boxer de la compagnie japonaise Subaru n’est pas en règle sur la protection de l’environnement. L’émission de CO2 est trop importante pour que la nouvelle gamme WRX STI soit réglementaire. Seule solution, le mode hybride qui est en voie d’être la nouvelle norme en circulation routière.

Le problème de CO2 de la WRX STI

Après que la Lancer Evolution de chez Mitsibishi fut hors circuit, la WRX STI s’est présentée comme le sauveur auprès des acheteurs. Possédant une tenue de route très agréable, sa facilité à adhérer à tous les types de routes en faisait la référence. Cependant, sa production fut troublée par sa production élevée par le CO2 qui est contraire aux nouvelles directives. En effet, tous les véhicules fabriqués après 2002 doivent avoir une émission de CO2 de 0,3 % au ralenti et 0,2 % à 2 500 tours/minute. En France, la STI S est évaluée à 242 g/km de CO2.

De nouveau changement pour l’avenir

Ainsi, la production de WRX STI va donc être réduite à moyen terme incluant de grands changements pour le géant de l’automobile japonais. L’information est tombée sous peu via les dires des Italiens de la Rai que Subaru va se convertir vers les moteurs électriques pour le modèle WRX STI. Une information obtenue directement auprès du patron de la section ventes et marketing de Subaru. Ce nouveau modèle fera probablement l’objet de la plateforme SGP qui est l’un des piliers de la Prominence 2020. Ce sera le moment idéal pour Subaru pour apporter de plus amples informations sur nouveau moteur rechargeable.

Crédit photo : caradisiac.com