Selon Ségolène Royal, les tests antipollution en conditions de conduite réelle menés par la France sur les voitures Volkswagen mettent en évidence des émissions de NOx très largement supérieure à celles des autres véhicules testés.

Des niveaux de NOx supérieurs à ceux annoncés

Un nouveau rebondissement a eu lieu dans le scandale Volkswagen ces derniers jours : alors que la marque a elle-même reconnu sa tricherie sur les émissions de CO2 de 800 000 véhicules, les V6 TDI ont été à leur tour mis en cause dans la tricherie sur les NOx

La tricherie de Volkswagen confirmée par les tests français

Sur France Info, la ministre de l’Ecologie Ségolène Royal a informé des premiers résultats des tests mis en place à l’échelle de la France. Un premier échantillon de dix modèles a été testé en conditions de conduite réelle sur banc à Montlhéry ; les résultats confirment la triche de la marche allemande. La conclusion est sans appel. Selon la ministre en effet, les Volkswagen dépassent de cinq fois la valeur limite de la réglementation en oxydes d’azote. Les autres voitures testées n’ont un écart que de 1,5 à 2, écart normal entre le contrôle sur banc et celui en conduite réelle.

A découvrir

découvrez les dernières actualités automobiles : la bmw m3 préserve son moteur 6 cylindres, la porsche 911 intègre la technologie hybride, et l'arrivée imminente des méga-camions en europe.
découvrez notre analyse comparative des finitions d'entrée de gamme de la volkswagen polo, de la peugeot 208 et de la renault clio pour faire le meilleur choix pour votre prochain véhicule.