Michel Hommell, c’est le nom de ce passionné d’automobiles qui, en 1985, a décidé d’acheter un vieux manoir pour réaliser un vieux rêve, créer un musée de l’automobile.
Hasard ou non, ce manoir est situé à proximité du circuit où se déroule de nombreux stages de pilotage à Lohéac

Il est vrai que ce circuit est notamment connu pour accueillir de nombreux pilotes sur plusieurs types de pistes : asphalte, terre mais également http://www.motorsport-academy.fr/stage-pilotage-circuit/loheaccircuit de karting et de quad. La visite du musée de l’automobile est donc l’occasion idéale pour faire d’une pierre deux coups et s‘offrir un stage de pilotage Porsche ou Ferrari.

formule1

Trois années après son acquisition, Michel Hommell ouvrit le musée de l’automobile qui compte aujourd’hui plus de 400 véhicules exposés sur une surface de 14 000 m2. Plusieurs espaces sont dédiés à des évènements marquants du sport automobile tels que les 24h du Mans ou encore la Formule 1 avec l’exposition de différentes monoplaces sous la forme d’une grille de départ.

Un musée de l’automobile ne serait rien sans un lieu dédié aux célèbres Ferrari, Lamborgini ou autres Alpines Renault qui ont fait l’histoire de l’automobile. Bref retour en arrière, en 1963, année durant laquelle Ferrucio Lamborghini fonde la société du même nom, dédiée à la construction automobile (une autre société à son nom, Lamborghini Trattori, développait des tracteurs agricoles).

La création de Lamborghini est due à un différent entre son créateur et le fondateur de la célèbre marque Ferrari, ce dernier ayant reproché à son compatriote qu’il ne savait pas conduire de Ferrari et qu’il ne pouvait pas juger de la fiabilité de celles-ci.

La rivalité était lancée et a permis le lancement de nombreux véhicules, aujourd’hui exposé, pour quelques-uns, au musée de l’automobile de Lohéac.

Profitant donc de la ferveur automobile ambiante, le manoir de l’automobile accueille depuis 20 ans maintenant l’autobrocante Festival dont la dernière édition a eu lieu le 7 octobre 2012.