Acheter une voiture est un évènement assez excitant pendant lequel vous pouvez facilement vous laisser emporter par l’euphorie du moment et faire un achat compulsif. C’est la recette d’un désastre assuré, car vous avez bien des chances de vous retrouver avec une voiture qui ne vous convient pas au final. Pour éviter ce genre de désagrément, nous vous donnons ci-dessous la check-list complète des erreurs à éviter lors de l’achat d’une voiture.

Ne pas faire de recherches avant d’acheter une voiture

Si vous avez acheté une voiture au coup de cœur, sans vous renseigner au préalable, il est fort possible que vous vous retrouviez avec quelques soucis peu de temps après. Si vous l’avez choisi pour son design, il se peut que vous soyez lassé au bout de quelques semaines. Vous avez été tenté par ses facilités de paiement ? Vous pourriez vous rendre compte beaucoup trop tard que ces paiements prennent une part plus importante que prévu dans vos revenus ou que les primes d’assurance auto sont trop élevées. Bien entendu, ce ne sera pas une bonne affaire de la revendre, car la voiture aura déjà perdu de sa valeur. Ce sont le type de détails auxquels il faut penser avant de se lancer dans l’achat d’un véhicule.

La clé pour éviter ces erreurs courantes est de s’informer soigneusement en consultant des blogs comme actu-automobile.com pour être au fait de toutes les dernières actualités concernant le monde de l’automobile. Si vous avez déjà un modèle en tête, vous pourrez vous renseigner sur ses atouts et ses défauts, sa cote en neuf et en occasion et même consulter l’avis d’autres utilisateurs qui pourraient vous éclairer sur votre choix. Vous pourrez aussi connaître à l’avance les composants auxquels vous devrez faire attention lors de l’inspection et de l’essai sur route.

acheter voiture

Ne pas essayer la voiture avant de l’acheter

L’essai sur route est un impératif lors de l’achat d’une voiture. Si vous choisissez de faire une transaction entre particuliers, il y a certains propriétaires qui sont réticents à vous faire faire un essai, mais vous devez l’exiger, quitte à ce que vous ne soyez pas le conducteur.

L’idéal est bien entendu que cela soit vous-même qui fassiez l’essai. Vous pourrez démarrer la voiture, tourner le volant, faire monter le moteur dans les tours, passer les vitesses et vous assurer que toutes les options fonctionnent comme il le faudrait.

Ne pas inspecter les composants du véhicule avant l’achat

Dans le cas où le vendeur consent à faire inspecter son véhicule par un professionnel, vous devez impérativement prêter attention au moindre détail, surtout si vous prévoyez d’acheter d’occasion. Pensez à examiner le carnet d’entretien du véhicule ainsi que les autres documents administratifs pour vous assurer que tout est à jour. Même si vous n’êtes pas un as en mécanique, n’hésitez pas à inspecter chaque recoin de la voiture à la recherche de la moindre trace de rouille.

Vérifiez l’état des pneus et de la carrosserie et assurez-vous que les équipements de sécurité fonctionnent correctement. À noter que si le véhicule que l’on vous propose est un modèle âgé de plus de quatre ans, au moment de la vente, le propriétaire doit obligatoirement présenter un contrôle technique datant de moins de 6 mois ou de 2 mois si le véhicule devait se présenter à une contre-visite.