Le permis de conduire est un sésame important pour obtenir un peu plus d’indépendances pour une personne. Pour la vie professionnelle et sociale, il vous évitera de prendre les transports en commun à chaque déplacement ou demander à un proche de vous emmener à un rendez-vous pour ne pas être en retard. Avant d’accéder à cette liberté et conduire une voiture en toute quiétude, vous avez besoin de posséder un permis. Plusieurs conditions doivent être remplies pour postuler aux examens et obtenir votre permis de conduire. Une bonne préparation au code de la route et les cours de conduites sont très importants pour optimiser vos chances.

Entamer l’apprentissage en auto-école


À partir de 15 ans, vous avez le droit de conduire une voiture en étant accompagné. Cela signifie que vous pouvez vous inscrire dans une auto-école pour vous former au Code de la route. Nous vous conseillons de choisir un établissement près de chez vous pour éviter les retards pour les cours. Vous pouvez aussi demander à des proches une adresse fiable pour apprendre sereinement et efficacement. Pour déterminer votre centre de formation, vous pouvez également faire des comparaisons en fonction des résultats des anciens élèves de cette auto-école. Cela vous permettra de vous faire une idée des techniques d’enseignement, mais aussi de vos chances d’obtenir ce permis.

Choisissez la meilleure formule d’apprentissage qui sera adapté à vos attentes, mais également à votre temps libre. Certaines auto-écoles vous proposeront par exemple des cours intensifs avec plusieurs heures de conduite pendant quelques jours seulement. Les formules traditionnelles vous permettent de mieux assimiler les connaissances partagées lors des cours de conduite ou les cours théoriques de 20 heures minimum.

Le volume horaire des cours peut changer en fonction de votre progression. Vous devez donc vous appliquer durant les cours afin d’optimiser vos chances de réussir les examens en vue de l’obtention du permis de conduire.

préparation code de la route

Les différentes étapes pour posséder le permis


Le permis validant votre capacité à conduire une voiture ne pourra être délivré que si vous avez passé deux différents examens :

L’examen théorique ou examen du Code de la route


Il s’agit d’un examen qui permet d’évaluer votre maîtrise des règles qui régissent la route. Une quarantaine de questions sont soumises pour les candidats sur des situations concrètes qui peuvent survenir. Des photos et vidéos peuvent illustrer ces dernières et plusieurs choix possibles sont proposés. Le temps de réponse à ces questions est limité et cinq mauvaises réponses seulement sont permises pour être admissibles à l’examen. Cet examen se déroule dans un centre agréé doté de dispositifs boitier/écran ou d’ordinateurs.

Il existe une dizaine de thèmes inscrits dans le programme d’apprentissage du Code de la route. Il y a par exemple la circulation routière, le conducteur, la route, les autres usagers, la mécanique et les équipements ainsi que la sécurité du passager et du véhicule. Vous les étudierez durant les cours théoriques à l’auto-école, mais vous pouvez également vous entraîner tout seul. Il existe aujourd’hui, des applications pour téléphones, des plateformes web ainsi que des livres spécialisés pour améliorer vos connaissances du Code de la route. Les résultats de l’examen pratique sont révélés dans un délai de quelques jours seulement.

L’examen pratique ou l’examen de conduite


Vous pouvez avoir appris à conduire directement à l’auto-école ou bien auprès de vos proches (parents, amis et autres). Certains centres ne permettent ces leçons que lorsque vous aurez obtenu le code, d’autres le proposent en même temps que les cours théoriques. Ce qui est certain, c’est que vous devez avoir réussi votre examen du Code de la route et avoir effectué au moins 20 heures de conduite avant de passer le permis. N’hésitez pas à varier les conditions de conduite pour pouvoir faire face à tout type de situation sur la route.

L’examen durera en moyenne 30 minutes entre l’accueil de l’inspecteur, la vérification de votre identité ainsi que la conduite proprement dite. Des tests de votre vue peuvent être réalisés ainsi qu’une conduite libre. L’examinateur vous donnera par la suite des consignes qu’il vous faudra suivre. Par exemple, effectuez telle manœuvre ou conduisez jusqu’à un à endroit précis. Il peut également vous poser des questions sur le véhicule ou sur la route.

Cette étape du permis de conduire cause souvent beaucoup de stress pour les candidats. Normalement, les apprentissages que vous avez suivis à l’auto-école ou en dehors vous auront permis de maîtriser le maniement de la voiture et de conduire de façon autonome. Vos capacités peuvent toutefois dépendre de la formule que vous avez choisie auprès de votre centre d’apprentissage.

Vous pourrez connaitre le résultat de votre examen dans les 48 heures qui suivent sur internet. Sinon, vous recevrez une lettre mentionnant ce résultat par la poste. Si vous avez réussi votre permis, un permis temporaire vous sera également envoyé dans ce courrier. Vous disposerez ensuite de quelques mois pour retirer votre permis valide auprès de la préfecture.


Les astuces pour passer le permis de conduire


De nombreuses personnes ne réussissent pas leur permis du premier coup. Ces quelques astuces vous aideront à augmenter vos chances de parvenir obtenir ce sésame :

  • Bien réviser les codes


Comme toutes les leçons, il est recommandé de réviser autant que possible et ne pas vous contenter des heures de cours ; prenez le temps d’effectuer des simulations de tests en ligne ou de répondre aux questionnaires proposés dans les livres et manuels spécialisés. Plus vous êtes habitué aux thèmes et aux questions, plus vous répondrez correctement aux questionnaires de l’examen.

  • Bien vous préparer aux manœuvres


Cette étape de l’examen pratique est la plus redoutée par les aspirants au permis de conduire. Nous vous conseillons de vous entraîner à ces différentes manœuvres pour ne pas être pris au dépourvu : le créneau, le rangement en épi, le demi-tour, la marche arrière ou encore l’arrêt de précision. Cette maîtrise prouvera à l’examinateur votre capacité à conduire seul et en sécurité.

A découvrir