Pourquoi le recyclage des véhicules hors d’usage est-il plus qu’une nécessité ?

Publiée le : 19 octobre 2017 Par
Pourquoi le recyclage des véhicules hors d’usage est-il plus qu’une nécessité ?

Les véhicules hors d’usage (VHU) produisent entre 7 et 8 millions de tonnes de déchets par an au sein de l’Union européenne. Leur impact sur l’environnement est ainsi important et il est évident que leur collecte et leur recyclage sont vitaux pour qu’ils soient moins polluants. Néanmoins, comme il est illégal de se débarrasser d’une épave dans la nature, son enlèvement et son traitement doivent être confiés à un professionnel agréé VHU uniquement. Ce dernier maîtrise en effet les techniques nécessaires pour la collecte et le recyclage des substances néfastes pour l’environnement.

Une dépollution incontournable pour un meilleur respect de l’écosystème

Récupérer l’acier pour le recycler

L’acier entre majoritairement dans la fabrication de la carrosserie, du moteur, du châssis et des pièces mécaniques d’un véhicule. Il est ainsi le principal matériau à recycler pour que l’épave ne souille pas l’environnement.

Notons que le raffinage du minerai de fer brut est très polluant et nécessite beaucoup d’énergie. L’acier contenu dans les véhicules, lui, demande peu de processus de transformation avant d’être exploité de nouveau. Son recyclage est donc peu polluant et beaucoup moins coûteux. Par ailleurs, la collecte des véhicules hors d’usage contribue aussi à réduire le volume des déchets dans les décharges. Néanmoins, il ne faut pas oublier que leur traitement est étroitement réglementé et ne peut être réalisé que par des structures homologuées. Celles-ci ont pour mission d’enlever les épaves et de les dépolluer dans les règles. Leur mission permet ainsi d’éviter l’infiltration des produits dangereux dans les eaux souterraines et d’empêcher qu’ils contaminent le sol d’une manière permanente.

Redonner une deuxième vie aux pièces récupérables

L’enlèvement d’épave et leur recyclage permettent également de récupérer et de réutiliser les pièces en bon état qui peuvent encore être réutilisées. De nombreux ménages pourront ainsi faire des économies sur la facture de réparation de leur auto.

Valoriser les autres éléments de l’épave pour ne pas polluer

Il n’y a pas que l’acier qui est récupéré par le professionnel dans l’enlèvement des épaves. Il décortique littéralement le véhicule en enlevant le caoutchouc, le verre, les textiles, la batterie, les rembourrages divers dans le but de les revaloriser. Les fluides néfastes pour l’écosystème sont eux, récupérés, traités et détruits. Il s’agit entre autres :

  • du carburant,
  • des liquides de frein
  • des liquides de refroidissement
  • des lubrifiants

Faire appel à un spécialiste agréé VHU

Une solution intéressante pour les propriétaires qui veulent se débarrasser de leur véhicule

Les services d’un prestataire agréé sont avant tout économiques pour une personne qui a une épave qui trainent dans leur cour ou dans leur garage. En effet, ses services étant gratuits, il récupère l’automobile et il se charge ensuite de le conduire dans un centre de traitement spécial. Le propriétaire n’engage donc aucuns frais pour se débarrasser d’une voiture devenue trop encombrante.

Il s’agit aussi d’une solution peu contraignante, puisqu’il lui suffit de passer un coup de fil et le professionnel vient enlever l’épave. Par ailleurs, ce dernier réalise toutes les démarches administratives liées à sa destruction et à sa dépollution.

Enfin, ce professionnel n’est pas sélectif, car il prend en charge quasiment tout type de véhicule, même les gros tracteurs !

Pourquoi passer par une entreprise spécialisée est-il nécessaire ?

Faire appel à un épaviste VHU est incontournable pour ne pas polluer l’environnement. Il dispose des locaux qui respectent les conditions d’hygiène et de sécurité pour ses employés. Il possède également des équipements pour le dépouillage du véhicule de même que des cuves pour l’entreposage des fluides avant leur recyclage. Son équipe est de même formée sur les procédures de recyclage et d’élimination des déchets pour que les opérations de dépollution soient conformes aux normes et aux législations en vigueur.

Le choix d’un épaviste s’effectue en fonction de son rayon d’activité et de sa disponibilité notamment pour les cas d’urgence. Il est par exemple indispensable d’enlever rapidement une voiture accidentée des lieux du sinistre. Faire appel à lui plutôt qu’à un dépanneur peut être ainsi plus intéressant si le véhicule est hors d’usage et qu’il n’est plus envisageable de le réparer. Heureusement que plusieurs prestataires effectuent ce service 24 h/24 et 7j/7 afin d’être toujours disponibles quand le public a besoin d’eux.

Enfin, cette prestation est entièrement gratuite.

Crédit photo : pieces-auto-saint-martin-de-crau.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *