Après le constructeur General Motors, c’est au tour de Hyundai Kai de se retrouver en difficulté, suite à la grève votée par ses salariés. En effet, ces-derniers réclament l’augmentation de leur salaire, ainsi que l’amélioration de leurs conditions de travail. Et cela, seulement une année après la fin d’un affrontement le plus coûteux dans l’histoire de l’entreprise sud-coréenne.

Grève chez Hyundai Kai: que réclament les salariés ?

Les syndicats demandent une augmentation de 120 dollars par mois (équivalent à huit mois de salaire), ainsi que le partage entre les salariés de 30% du bénéfice net annuel effectué par le groupe en 2012. La grève a été votée suite à l’échec des discussions en début de semaine, et pourrait débuter dès le début de la semaine prochaine, sauf si un accord de dernière minute était trouvé.

Grève chez Hyundai Kai : Affrontement à prévoir ?

Suite aux grèves de l’an dernier, la direction du groupe souhaite à tout prix éviter un arrêt du travail qui lui serait forcément très coûteux. La firme a répondu aux syndicats, qu’en ces temps de concurrence de plus en plus difficile, il lui est impossible de répondre aux demandes des salariés en terme de rémunération, ajoutant même avoir subi des bénéfices moindres suite à la concurrence des marques étrangères. L’année dernière, 28 grèves organisées entre juillet et septembre, ont réduit la production de 82 000 véhicules, engendrant une perte de 1,5 milliard de dollars. Malgré tout, le constructeur sud-coréen, numéro cinq mondial, si l’on prend en compte les ventes de Kia, sa filiale, a proposé de reprendre les discussions.

A découvrir