Lancée en 2010, la Nissan Leaf a connue une forte production en seulement 7 ans.  La firme Nissan n’a pas manqué de le rappeler en annonçant la vente de 3000 exemples, un chiffre qui propulse le modèle au premier rang des voitures électriques les plus vendues au monde. Un tel score mérite d’être maintenu sur 7 prochains mois.

La première voiture électrique à offrir des performances acceptables

Au départ, les voitures électriques n’attiraient pas les automobilistes pour leur autonomie et leur performance limitée. Depuis l’arrivée de la Nissan Leaf sur le marché, la tendance a beaucoup changé, car cette dernière se démarque pas sa grande autonomie, son habitabilité satisfaisante et ses performances dès plus acceptables. De plus, ce modèle de voiture de chez Nissan a connue une nette évolution avec sa seconde génération. Selon la marque, 300 000 Leaf issues de la seconde génération ont été assemblées depuis son apparition sur le marché.

Depuis le lancement du premier modèle de Leaf en 2010, le nombre de modèles produits est difficile à identifier étant donné que la production a connue un rythme exceptionnel. Rien qu’aux États unis, plus de 110 000 Leaf ont été écoulées. Du côté du Japon, il faut compter environ 90 000 Leaf et le reste a été écoulé sur le marché européen. À noter que l’Europe verra prochainement l’arrivée de la nouvelle génération de Leaf.

Une notoriété qui se trouve menacée

Longtemps considérée comme la perle des voitures électriques, la Leaf est aujourd’hui en mauvaise posture, car la concurrence est très rude dans le secteur. De nombreuses voitures électriques chinoises ont débarqué sur le marché et leur technologie embarquée est tout simplement impressionnante. Les choses se corsent face à l’arrivée imminente de la Tesla modèle 3. La Leaf a intérêt à sortir sa meilleure carte pour continuer à convaincre les clients.

Crédit photo : https://www.nissan-cdn.net