Prisée des consommateurs rationnels et des écologistes, la location de voiture reprend. Les calculs l’ont montré, louer devient rentable si vous vous servez moins de cent jours par an de votre véhicule, à condition d’habiter dans une zone bien desservie par les transports en commun.

Avec 6,20 % de locataires de courte durée (cinq jours en moyenne), la France est championne d’Europe sur le marché de la location de voitures.

Ce qu’il faut savoir avant de louer un véhicule

Entre entretiens, révisions et assurances posséder une voiture est un budget important pour une famille. Alors lorsque certains se déplacent majoritairement en transport en commun, avoir une voiture n’est pas de grande utilité. Par conséquent, pour partir en vacances, il est nécessaire de louer un véhicule. Mais d’un loueur à l’autre, les écarts de prix, d’options ou de taxes peuvent être importants. Découvrez comment réduire la facture de votre location de voiture.

Louer sa voiture en ligne peut s’avérer avantageux au regard des nombreux codes promotionnels qu’il est possible de trouver. Mais sur les sites des loueurs de voitures, on peut aussi dénicher de belles affaires. Si vous souhaitez louer une voiture avec rentacar, vous trouverez sur leur site de réservation en ligne, une rubrique “Bons plans” qui s’avère intéressante à visiter avant de réserver son véhicule.

Pensez à vérifier la couverture de l’assurance et optez pour le rachat intégral de franchise proposé par les loueurs. C’est une formule coûteuse qui peut aller de 12 à 17 € par jour, mais vous n’aurez pas besoin d’avancer d’argent en cas de dommages. Vous pouvez aussi souscrire une assurance de “remboursement de franchise” si vous passez par un comparateur.

Si nécessaire, vous avancerez le montant de la franchise, et vous en serez ensuite remboursé. Avantage : cette option coûte bien moins cher, 5 € par jour en moyenne. Enfin, sachez que les cartes bancaires dorées (Gold, Premier) et noires (Infinite, Platinum) intègrent des assurances qui se substituent aux options collision, dommages et vols des contrats de location. De quoi économiser plusieurs dizaines d’euros.

Enfin, sachez que vous pouvez économiser sur les options. D’où l’intérêt de vérifier à deux fois l’utilité des options de votre contrat de location. Supplément jeune conducteur, conducteur additionnel, siège bébé ou GPS vous sont proposés lors de votre réservation. Sauf si bien évidemment vous êtes un jeune conducteur de moins de 25 ans ou que vous avez un enfant en bas âge, les autres options vous sont-elles vraiment nécessaires ?

Vous pouvez là aussi faire baisser la note de plusieurs dizaines d’euros.

Vous louez votre véhicule à l’étranger ?

Les réglementations, taxes et surcharges locales ne s’appliquent pas à tous les loueurs de voiture. Cependant pour certaines destinations il faut prendre en compte certaines conditions. Et ça peut coûter cher !

En Corse, il existe une “surcharge Corse” sur les locations de voiture. Certains loueurs l’incluent dans le tarif global de la location, quand d’autres la facturent en plus. Et c’est 6€ par jour. Sur l’île de la Réunion, une “taxe aéroport” peut être réclamée par certains loueurs au moment de prendre en charge le véhicule.

Il vous en coûtera 38 € par location. Au Canada, dans la province de Québec, il existe une taxe spécifique sur les pneus neufs et elle concerne aussi les voitures de location. Certains loueurs en répercutent les frais auprès du consommateur. Comptez 3 dollars canadiens par jour (2 € environ).