Apprendre à repérer les symptômes du sommeil, c’est savoir quand il faut s’arrêter !!

Vos YEUX : ils commencent à vous picoter et fixer la route devient difficile. Vous clignez des yeux, vos paupières s’alourdissent et vous avez du mal à vous concentrer sur la conduite.

Votre DOS : votre nuque et vos épaules se raidissent et vous ressentez sans arrêt le besoin de changer de position. Des douleurs apparaissent parfois au niveau du dos.

Vos JAMBES : engourdies, vous ne savez plus où les mettre et votre position est de moins en moins confortable.

Lorsque vous ressentez cela, c’est sûr ; vous êtes fatigué et vous devez faire une pause. Surtout, ne prenez pas ce problème à la légère, car la somnolence au volant est la première cause de mortalité sur les autoroutes.

Idées reçues ! Ce qui ne sert à rien !

L’air frais, un effet passager ! Inutile de baisser les vitres car l’effet n’est que temporaire et les signes de fatigue reviennent très vite.

Boire un café, une vraie fausse bonne idée ! Boire un café pour se réveiller ne sert à rien car la caféine ne fera de l’effet que quelques heures après et surtout il est de courte durée.

Musique ! Chanter à tue-tête ou passer un CD à fond vous déconcentre. Cela peut être énervant pour vous et vos passagers aussi !

Fumer ! Non seulement vous n’êtes pas à l’aise pour conduire, mais en plus la fumée favorise la fatigue et l’endormissement.

A faire AB.SO.LU.MENT !!!

Il faut s’arrêter toutes les deux heures ! Les pauses doivent faire partie de la planification de votre voyage. Dès les premiers signes de fatigue, arrêtez-vous ! En effet, on peut lutter assez facilement contre la faim ou la soif, mais jamais contre le sommeil. Si vous tentez de lutter contre lui, c’est perdu d’avance et cela peut être mortel. Arrêtez-vous dans un lieu tranquille et loin du bruit, puis ouvrez toutes les portes du véhicule pour bien renouveler l’air.

Boire ! (Que de l’eau bien sûr) et si vous avez faim, mangez léger.

Se détendre ! Détendez vos muscles ankylosés et remuez-vous ! Marcher est un bon début (une petite promenade de cinq minutes sur une aire de repos, par exemple).

En dernier lieu, DORMIR ! Si rien n’est efficace, pour repartir plein de fraîcheur, le sommeil est parfois la seule solution. Relaxez-vous au maximum durant dix à quinze minutes et ne cherchez pas à dormir à tout prix !