Comme chaque automne, les achats de pneus hiver augmentent et vous êtes nombreux à préparer avec prudence votre futur départ en vacances ou simplement à anticiper les dangers des trajets quotidiens durant la saison hivernale.

Cependant beaucoup ignorent les différences fondamentales de structure, performance, mais également les bonnes conditions d’usage des pneus hiver.

Voici un petit article de rappel au sujet de ce type de pneus.

Qu’est-ce qu’un pneu hiver exactement ?

Les pneus hiver se différencient des pneus été par plusieurs aspects : tout d’abord, ils comportent des rainures plus larges et plus profondes, favorisant l’évacuation de l’eau et diminuant donc le risque d’aquaplaning. De plus, la composition chimique de leur gomme leur permet de rester tendres à basse température, contrairement à la gomme des pneus été qui aura tendance à durcir, diminuant l’adhérence.

Quand monter mes pneus hiver ?

Utilisés dans de mauvaises conditions, les pneus hiver vont s’user beaucoup plus rapidement que des pneus été, c’est pourquoi il est très important de veiller à les monter au bon moment.

De manière générale il est recommandé de s’équiper de pneus hiver lorsque la température avoisine les 7°C, et de les enlever lorsque la température moyenne excède les 15°C : en effet, au-delà de cette température leur gomme va s’attendrir et le caoutchouc aura donc tendance à s’user très rapidement.

Quelle marque choisir ?

Les grandes marques de pneus (Michelin, Dunlop, Goodyear, Continental, etc.) proposent toutes une gamme de pneus hiver avec des modèles « stars » comme par exemple le Michelin ALPIN.

Cependant il existe également des marques moins connues du grand public français très performantes sur ce type de pneus, notamment Nokian, dont le modèle WR D3 figure aux côtés des modèles des plus grandes marques dans le comparatif pneus hiver de l’ADAC, Association automobile allemande référence dans le domaine des comparatifs pneus notamment.

Comment économiser sur mes pneus ?

Nous y voilà, la question des économies. Notre premier conseil serait de ne pas se laisser aller à acheter des pneus d’occasion les moins chers à des prix dérisoires si vous n’êtes pas capable d’évaluer correctement l’état d’usure du pneu : en dehors du marqueur d’usure de la gomme, des hernies ou autres facteurs de crevaison peuvent apparaître.

Par ailleurs il est généralement recommandé pour des raisons de sécurité d’opter pour 4 pneus hiver plutôt que 2 sur les roues non-motrices. Les sites d’achat en ligne comme par exemple Tirendo restent une alternative intéressante dans la mesure où ils proposent des prix en général assez inférieurs par rapport à l’achat en garage, ainsi qu’un « service montage » chez un professionnel à proximité de chez vous.

 

Crédit photo : Flickr – Touring Club Suisse