Depuis plusieurs années, BMW a fait en sorte de multiplier les modèles de la gamme M. Les conducteurs ont donc pu apprécier les courbes, les performances et le design de la branche Motorsport.

Le constructeur automobile souhaite désormais se pencher sur la succession de la mythique M1.

La motorisation éventuelle de la BMW M Turbo

BMW

BMW a dévoilé sa gamme M en 1978 avec le modèle E26. Produite jusqu’en 1981, cette voiture a été considérée comme un échec commercial, mais elle a été classée parmi les meilleures voitures des années 70. BMW souhaite désormais se pencher sur cette succession et quelques informations ont été partagées.

Ainsi, cette M Turbo devrait peser entre 1 300 et 1 500 kg. Le constructeur automobile aurait également l’intention de retravailler le V8 biturbo de la M5. Toutefois, d’autres possibilités sont envisagées, car BMW pourrait se démarquer avec une référence hybride. Les consommations seraient réduites, mais la puissance pourrait être favorisée. BMW pourrait enfin miser sur un 3e turbo électrique, ce qui apporterait un certain rendement et de la réactivité.

Concurrencer la Ferrari 458

Les pistes de réflexion concernant cette BMW M Turbo sont donc multiples. Le constructeur a un projet qui concerne la concurrence. Le chef de BMW Motorsport, Friedrich Nitschke explique que ce nouveau modèle pourrait concurrencer la Ferrari 458 et non la Lamborghini Aventador. Cette volonté est également celle des autres sociétés comme Audi ou Mercedes.

Elles proposent avec la R8 et la SLS une réponse à ces deux bolides que certains consommateurs affectionnent particulièrement.

L’avenir de la BMW M Turbo est encore incertain, mais la division Motorsport tente d’éclaircir le futur avec quelques pistes. Cette voiture sera dans tous les cas assez légère et dotée d’un moteur puissant lui permettant de rivaliser avec les plus grandes d’ici 2017.