Garantie constructeur : entretenir ou non dans le réseau ?

Publiée le : 12 octobre 2017 Par
Garantie constructeur : entretenir ou non dans le réseau ?

Vous devez réviser bientôt votre véhicule. Seulement voilà, depuis quinze jours, vous hésitez à faire le voyage jusqu’au garage constructeur, à l’autre bout du département. Résultat, vous êtes serré question délais. Alors pouvez-vous confier votre entretien auto à un tout garage agréé, sans craindre de perdre la garantie constructeur ? Et à quelles conditions cette garantie pourra-t-elle toujours fonctionner ?

C’est ce que vous pourrez découvrir chez BestDrive, le réseau de distribution de pneumatiques et d’entretien de véhicules du Groupe Continental.

La directive européenne de 2002 et son amendement de 2013

Elle fixe des règles de non concurrence ou de conditions concurrentielles entre constructeurs et distributeurs. Sans entrer dans le détail, elle stipule que le consommateur peut désormais choisir son prestataire pour effectuer ses visites périodiques de maintenance (appelées couramment révision, entretien auto ou contrôle technique), sans perdre le bénéfice de la garantie constructeur.

Différences entre garanties légale et commerciale

Les voitures neuves ne sont pas toutes couvertes par les mêmes garanties. Au-delà de deux ans à compter de la date d’achat (garantie légale), les pannes ne résultant pas d’une usure de consommables (pneus, freins) ou bien d’un défaut d’entretien auto doivent être endossées par le réseau constructeur.

Ce dernier doit respecter la garantie légale. Il peut également l’enrichir avec des prestations sur la durée, le kilométrage ou d’autres services. C’est la garantie commerciale dite aussi contractuelle ou encore garantie constructeur. Par exemple 6 ans et kilométrage illimité. Mais cette dernière aura des conditions spécifiques concernant l’usure du véhicule et les révisions légales, qui doivent s’effectuer en respectant à la lettre le carnet d’entretien.

A qui confier la révision de votre véhicule ?

Vous pouvez confier l’entretien auto au réseau après-vente de la marque, aussi bien qu’à votre garage voisin, du moment qu’il est agréé, ou à un centre auto spécialisé. Déjà, vous pouvez effectuer quelques vérifications par vous-même avant un contrôle technique.

Ces enseignes proposent souvent un tarif plus bas que les réseaux constructeurs, notamment en facturant au temps passé et non au forfait. En outre, elles ont droit à toute une série de matériels de remplacement pour les consommables, ce qui permet de nouvelles économies. Un peu comme on vous propose des génériques en pharmacie !

Le carnet d’entretien sera respecté à l’issue de l’entretien auto, et ainsi la garantie constructeur sera toujours valide.

Mais en cas de panne ?

Pour tous les modèles courants des grandes marques, ce sera aussi bien réparé que chez le constructeur, car il y a de grandes chances que le garagiste l’ait vu passer cent fois : il détectera vite la panne et saura la réparer dans les meilleurs délais.

En revanche, si vous avez un modèle peu courant (Alpha Roméo SZ de 1991), ou d’une marque moins répandue, en particulier pour les voitures de luxe (Breilting, Cadillac…), vous aurez tout intérêt à confier l’entretien auto et faire réparer ce bijou par le réseau constructeur. Surtout s’il s’agit d’une affaire plus compliquée qu’un changement de pneu…

Le garagiste du réseau dans un cas pareil veillera à ce que les termes du contrat de garantie soient respectés s’il a la chance d’entretenir régulièrement le véhicule. De plus, même s’il est plus cher que votre garagiste local, il pourra mieux vous conseiller lors d’un futur achat, et sera ravi de reprendre votre véhicule en occasion, sachant qu’il a personnellement veillé à sa maintenance !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *