La voiture sans permis doit aussi avoir sa propre assurance

Publiée le : 24 avril 2017 Par
La voiture sans permis doit aussi avoir sa propre assurance

Toutes les voitures présentes sur le marché ne possèdent pas les mêmes performances, mais elles ont tout de même un point en commun qui s’articule autour de l’assurance. Impossible de faire l’impasse sur cette dernière qui reste indispensable.

Ces petites automobiles ne peuvent pas dépasser la vitesse de 45 km/h

La voiture sans permis détient de multiples avantages surtout si vous logez dans une grande ville saturée par les embouteillages et le trafic. Vous n’aurez aucune difficulté pour vous mouvoir, mais vous serez invité à ne pas dépasser les 45 km/h. De ce fait, l’utilisation reste limitée, mais elle est toutefois à la portée de nombreuses attentes, car les risques d’excès de vitesse sont pratiquement réduits au maximum. Dans tous les cas, votre voiturette devra obligatoirement posséder son assurance et vous aurez le loisir de la trouver sur assurance-voiturette.fr.

Les personnes nées après 1988 doivent obligatoirement posséder le BSR

Les conditions sont généralement identiques à celles mises en avant pour les automobiles classiques même si bien sûr le permis de conduire n’est pas au rendez-vous. Ce sont davantage des scooters dotés d’une carrosserie, mais les autorités publiques ont rendu la possession du brevet de sécurité routière obligatoire pour les personnes qui sont nées après 1988. Lors de la souscription, vous devrez donc fournir quelques documents, mais le contrôle technique n’est pas nécessaire. Si vous pensez qu’il est envisageable de prendre la route sans cette assurance, vous vous trompez lourdement.

Une assurance adaptée à la puissance de votre voiture sans permis

En effet, les automobilistes doivent être couverts dans le cas d’éventuels dommages. Ces derniers peuvent être causés à votre personne ou aux autres, d’où l’intérêt de se protéger le plus possible. Les compagnies vous proposeront plusieurs formules qui s’adapteront à votre profil, vous aurez par exemple la capacité de choisir l’assurance au tiers. Il s’agit de l’offre minimale exigée par la loi, mais vous aurez l’occasion d’opter pour la gamme supérieure. En ce qui concerne les tarifs, ils sont adaptés à nouveau à la situation, mais généralement ils sont relativement faibles au vu de la puissance des voiturettes, ils peuvent même être proposés à la journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *