Avec l’essor d’Internet et des nouvelles technologies, les véhicules bénéficient d’une optimisation. Ils deviennent de plus en plus performants et il est nécessaire d’instaurer des normes.

Une normalisation assez difficile à mettre en place

Le CEN (Comité Européen de Normalisation) et l’ETSI (Institut Européen des normes de télécommunications) ont étudié les voitures connectées et ils tentent de définir des standards. Cette tâche s’avère toutefois complexe, car ce secteur comprend de nombreux acteurs (constructeurs, gestionnaires, opérateurs…).

Quels sont les domaines à étudier ?

Les normes permettent de définir des règles notamment dans le type de communication. Les voitures utiliseront ainsi la technologie WiFi 5 GHz IEEE 802.11p. Le CEN et l’ETSI ont dû également étudier les messages, car les véhicules ont la capacité de communiquer entre eux. Les automobilistes peuvent ainsi obtenir diverses informations concernant un accident, l’état du trafic…

La France teste également les véhicules connectés

Les tests des voitures connectées ont d’ores et déjà commencé puisqu’ils auront lieu en Allemagne jusqu’en 2015. Le gouvernement français a décidé de rejoindre le mouvement puisque près de 3000 voitures seront intégrées dans ce projet.

Ce dernier est programmé sur 2000 km de routes.