Les automobiles sont connues pour être de gros facteurs de pollutions notamment dans les grandes villes françaises. Après Paris, Grenoble et Strasbourg, c’est au tour de Lyon d’adopter la circulation différenciée après la signature d’un arrêté départemental par le préfet de Rhône le 16 novembre 2017 dernier. Désormais, pour rouler dans cette ville française, il faut se procurer une vignette Crit’Air. Cette dernière se décline en 6 couleurs et permet de différencier les véhicules récents de ceux anciens. Sur ces vignettes se lit la classe euro qui va de 0 à 5 c’est-à-dire des moins polluants aux plus polluants.

Des  restrictions de circulation au programme

Lors d’un prochain pic de pollution à Lyon, les automobilistes doivent s’attendre à des restrictions de  circulation. La circulation alternée sera remplacée par la circulation différenciée et il peut arriver que les véhicules portant la vignette Crit’Air 5 soient exclus de la circulation. Selon l’arrêté du 16 novembre, trois niveaux d’alerte ont été définis. Le premier se rapporte à la réduction de la vitesse à 20km/h sur les portions qui sont limitées à 90km/h d’habitude.

Le second niveau d’alerte se rapporte à la mise en place de la circulation différenciée. Ainsi, seuls les véhicules équipés d’une pastille peuvent rouler même s’ils font partie de la classe la plus polluante. Le troisième niveau d’alerte quant à lui est nettement plus sévère. Il ne permet qu’aux modèles des classes comprises entre 0 et 3 de circuler. Si le niveau de pollution augmente, même les voitures de la classe 3 peuvent être bannies de la circulation.

La circulation différenciée juste pour Lyon

Pour le moment, seuls Lyon et Villeurbanne appliquent la circulation différenciée. Les grands axes comme le A6, le A7 ou encore les grands boulevards de l’Est ne sont pas concernés par cet arrêté pour ne pas gêner le trafic. Ceux qui ne respectent pas ces nouveaux règlements risquent une contravention de 3e classe avec immobilisation et mise en fourrière selon le cas.

Il est grand temps pour les automobilistes de demander la vignette Crit’Air pour pouvoir circuler à Lyon.

Crédit photo : img-4.linternaute.com