Uber rassemble une équipe d’intelligence artificielle pour le développement de voitures autonomes 

Publiée le : 16 mai 2017 Par
Uber rassemble une équipe d’intelligence artificielle pour le développement de voitures autonomes 

Comme à son habitude, Uber cherche constamment à améliorer ses services, et il existe une nouvelle étape à conquérir après la mise en contact d’utilisateurs avec des conducteurs réalisant des services de transport.

Cet eldorado, c’est le transport de personnes via la voiture autonome. Selon le site américain Bloomberg, le géant du « trajet à partager » concentre donc ses efforts sur la recherche et le développement de véhicules autonomes avec une nouvelle équipe d’intelligence artificielle (dite IA). Cette équipe, qui fera partie du Groupe Uber Advanced Technologies, sera basée à Toronto. L’Université de Toronto met l’accent sur la recherche sur l’IA, il n’est donc pas surprenant qu’Uber décide d’aller faire un tour du côté du Canada. Raquel Urtasun, experte en apprentissage mécanique de l’Université de Toronto, sera responsable du nouveau groupe.
Dans un communiqué récent, le président de l’Université de Toronto Meric Gertler déclare que « l’Université de Toronto a longtemps été considérée comme un leader mondial dans la recherche sur l’intelligence artificielle. C’est pourquoi nous sommes ravis de voir le Professeur Raquel Urtasun, l’une des plus grands chercheurs mondiaux dans le domaine de la perception des machines, accepter ce rôle incroyablement excitant”.

Depuis plusieurs années, la ville de Toronto a subi la perte de nombreux chercheurs qui ont déserté en direction des États-Unis. Pour endiguer cette fuite des cerveaux canadiens, la ville a mis en place un pôle d’innovation urbaine, appelée MaRS Discovery District, pour attirer des entreprises et encourager l’investissement dans les start-up du Canada. Uber mettra ses bureaux d’IA au sein de ce district. En plus de la nouvelle équipe de recherche de l’IA, Uber investira également 5 millions de dollars dans le « Vector Institute for Artificial Intelligence », une organisation à but non lucratif affiliée à l’Université de Toronto.

Il faut dire que le secteur est en pleine expansion. Après avoir gagné une partie d’échecs contre Gary Kasparov en 1997, différentes intelligences artificielles ont encore battu cette année des records en affrontant avec succès 4 joueurs de poker professionnels, et en gagnant contre 2 joueurs de football de Leicester. Il faut donc aujourd’hui utiliser ses capacités de dépassement du cerveau humain moins pour le challenge que pour la sécurité et le confort des prestations de service.

Il faut donc aujourd’hui utiliser ses capacités de dépassement du cerveau humain moins pour le challenge que pour la sécurité et le confort des prestations de service.


L’intelligence artificielle est plus qu’un simple gadget pour les véhicules autonomes, son développement va devenir réellement nécessaire. Elle doit permettre d’être un véritable outil qui offre la possibilité de percevoir le monde qui l’entoure, et qui doit réagir aux événements qui ne se déroulent pas toujours de manière prévue.

En résumé, l’intelligence artificielle qu’Uber va mettre en place permettra non seulement d’améliorer le transport de personnes, mais selon ses résultats, elle aura aussi des répercutions dans le monde de l’automobile. Le Dr. Urtasun aidera Uber à continuer d’élaborer un logiciel qui permet aux voitures autonomes de percevoir le monde qui les entoure. Ces véhicules doivent tout comprendre, de la couleur d’un feu de circulation, aux gestuelles d’un agent de la circulation qui lui indique de passer ou de s’arrêter.

Le programme pilote d’Uber fonctionne actuellement sur certaines routes des Etats-Unis, en Pennsylvanie, en Arizona, et en Californie. C’est un petit aperçu de la voiture du futur, et on a hâte qu’elle soit au point pour la tester ici en Europe.

 

Source : Wikimedia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *