Petit article suite à la présentation en avant première du Kia Sorento auquel Magazine-auto.fr était convier !

Évolution oblige, la famille SUV SORENTO du constructeur automobile Coréen du nom de KIA s’agrandit.

Si le nouveau bébé de la marque ne pourra rouler sur les routes du territoire français qu’à partir de début 2015, KIA SORENTO 3 a déjà fait sa première apparition en Corée su Sud le 28 août 2014 dernier.

Magazine-auto.fr était présent à l’occasion et il faut avouer que l’enseigne peut en être fière de son utilitaire sportif. Le SUV SORENTO troisième génération de 7 places réparties sur trois rangées de siège, dégage une image du haut de gamme, si on ne considère que son allure et sa finition.

Voyez par vous-même !

Un relooking à tous les niveaux

Kia-Sorento-CC-Paris_04

 

Kia-Sorento-CC-Paris_05

Il a fallu deux ans aux concepteurs de ce véhicule pour restyler son prédécesseur : la Kia SORENTO deuxième génération. Le résultat ?

Une silhouette proche de celle du modèle ML de la griffe allemande Mercedes avec une calandre nettement plus gisante baptisée « Tiger nose » ainsi que de nouvelles mensurations : 4,78m de long, 1,69m de haut, 1,89m de large et 2,78m d’empattement ; soit des gains respectifs de 9,5cm , de 0,5cm et de 8cm en longueur, en largeur et en empattement , d’une part, contre une perte de 1,5cm en hauteur, d’une autre part.

Mais, le remodelage ne concerne pas uniquement le design extérieur de la KIA SORENTO troisième génération. Non seulement, sous son capot imposant se cache du lourd qui saura incontestablement faire monter l’adrénaline des amateurs de vitesse ; mais également, à l’intérieur, confort et nouvelles fonctionnalités sont au rendez-vous.

En effet, le SUV SORENTO 3 est proposé avec une palette de cinq motorisations telles que les puissances se jalonnent de 172 à 270 chevaux. En outre, l’habitacle du nouveau grand SUV se distingue de par sa console flottante qui donne une sensation d’espace, son écran de bord qui reproduit les montres suisses, l’utilisation de matériaux de texture mousseuse en cuir ou en tissu pour donner un rendu doux au toucher, sa finition haute couture, la présence de la récente Interface Homme-Machine de la marque ainsi l’arrivée du système d’ouverture automatique du coffre.

La France ne sera pas gâtée

Force est de souligner que côté moteur, si l’Europe aura deux choix avec le bloc diesel, la France quant à elle, se contentera uniquement du 2,2litres CRDi de 197ch, et éventuellement, de la version quatre cylindres 2.4 à injection.

Le verdict sera prononcé prochainement au Grand Salon mondial de l’Automobile qui se déroulera du 04 au 19 octobre 2014 à Paris.

Kia-Sorento-CC-Paris_06

kia-sorento
Kia-Sorento-CC-Paris_15

kia-sorento_coffre

Kia-Sorento-CC-Paris_14

Kia-Sorento-CC-Paris_11